Le court métrage de la semaine

Ce court métrage vous sera proposé en avant-programme du film 100 kilos d’étoiles

The Stained Club

Mélanie Lopez, Chan Stéphie Peang, Alice Jaunet

En deux mots

Une évocation subtile et pleine de tendresse sur des enfants livrés à eux-mêmes.

Synopsis

Finn a des taches sur son corps. Un jour, il rencontre un groupe d’enfants avec des taches différentes. Un jour, il comprend que ces taches ne sont pas juste jolies.

Pour aller plus loin

Si ceux qui avaient quatorze ans en 1985 se souviennent de The Breakfast Club, les spectateurs de L’Extra Court vont désormais pouvoir découvrir The Stained Club, dont les six réalisateurs parmi lesquels cinq jeunes femmes, la parité est dépassée ! – étaient bien loin d’avoir déjà vu le jour à l’époque du film de John Hughes… Dans ce film réalisé à l’école Supinfocom Rubika, établissement d’excellence installé à Valenciennes, les personnages ne sont pas des teenagers, mais des enfants, tout atteints d’un mal mystérieux et volontiers parabolique, un peu à la manière de Ma vie de Courgette.
Il y a d’ailleurs comme une parenté entre ces petits héros en 3D numérique et les marionnettes du fameux long métrage de Claude Barras. On trouvera aussi une semblable harmonie, entre légèreté et gravité, autour du motif de la différence, celle de ces geeks ou carrément “freaks” qu’un autre maître de l’animation, Tim Burton, a lui aussi souvent mis en scène. Le regard est singulier et inventif sur le thème de l’indifférence parentale, véritable souffrance pour un gamin ainsi amené à se constituer sa propre famille d’élection.
Le film a reçu le Prix du public et le Prix lycéen de la compétition So French ! du Poitiers Film Festival en 2018.

Générique

Production Rubika Supinfocom
Scénario Mélanie Lopez
Musique Valentin Lafort
Interprétation Lily Carton, Lucas Lopez


Durée 06’06 – Catégorie Animation – Genre Fantastique – Pays France – Année 2018