Le court métrage de la semaine

Ce court métrage vous sera proposé en avant-programme du film Felicità
Photo du court métrage Accidents, blunders & calamities

ACCIDENTS, BLUNDERS & CALAMITIES

James Cunningham

En deux mots

Vous ne regarderez plus de la même manière les animaux de nos forêts.

Synopsis

Au moment du coucher, un papa opossum met ses enfants en garde contre le plus terrible des animaux : l’humain !

Pour aller plus loin

Ce film d’animation venu de l’autre bout du monde, plus précisément de la Media Design School d’Auckland (dont plus de quarante élèves ont été ainsi mobilisés), commence comme un conte, proposant une couverture de livre ancien portant le titre inscrits en belles lettres dorées. Un père s’apprête à lire à ses petits une histoire du soir, mais la première surprise ne tarde pas : il s’agit d’un mammifère, plus précisément un opossum, doué de parole et d’un certain flegme.

Son récit va consister en une énumération de méfaits signifiant la fin tragique de tout un bestiaire particulièrement malchanceux. En effet, des animaux de tous genres périssent en croisant la route des humains et ce génocide est d’autant plus impressionnant que les exterminateurs, tout occupés à leurs activités diverses et variées, ne remarquent jamais les êtres vivants qu’ils rayent de la surface de la planète. L’homme avance sans se préoccuper des autres espèces avec qui il partage le monde : cette leçon environnementale indémodable est traitée sur le mode de la comédie caustique ; elle n’en est que plus percutante.

Générique

Scénario James Cunningham
Musique Emile De La Rey
Interprétation Drew Cunningham, Eleonor Cunningham, Phillip Greeves

 


Durée 05’00 – Catégorie Animation / Humour – Genre Conte / Ordinateur 2D-3D – Pays Nouvelle-Zélande – Année 2015