Le court métrage de la semaine

Ce court métrage vous sera proposé en avant-programme du film Stan & Ollie

Photo du cours métrage Discours de bienvenue de Norman McLaren

Discours de bienvenue de Norman McLaren

Norman McLaren

Synopsis

Film d’animation montrant McLaren qui tente de souhaiter la bienvenue à l’auditoire lors d’un festival de cinéma. Un microphone qui possède sa vie et sa volonté l’en empêche. McLaren finira par animer les objets de façon magique.

Pour aller plus loin

L’intégration au catalogue de L’Extra Court de ce court métrage de Norman McLaren est un véritable événement, tant ce prodigieux maître de l’animation a laissé une trace profonde dans l’histoire du cinéma en général. Ses courts métrages des années 1950 et 60 sont, pour beaucoup, des classiques absolus du secteur, une Palme d’or ayant même récompensé Blinkity Blank en 1955. Mais la gravure sur pellicule n’était pas la seule technique dont le Canadien parveint à faire un art : la pixilation en est un autre, s’exprimant avec force et brio dans Voisins, dès 1952, notamment, puis en 1960 à travers ce Discours de bienvenue… qui, avec son microphone pris de folie, déclenche immanquablement les rires des spectateurs de tous les âges et à toutes les époques. Le sens du burlesque le dispute à une discrète critique du monde de la technologie moderne, volontiers rétive aux desseins de l’homme, comme chez Chaplin ou Tati.
La répétition du “Mesdames et messieurs” et de sa version anglaise “Ladies and Gentlemen”, en véritable mantra, enracine l’empêchement inéluctable du pauvre artiste tiré à quatre épingles – McLaren lui-même, comme le titre l’annonce – à remplir sa tâche, condamné à en rester au même point… zéro !

Générique

Production O.N.F.C
Scénario Norman McLaren
Interprétation Norman McLaren


Durée 07’00 – Catégorie Animation – Genre Humour burlesque – Pays Canada – Année 1961